lundi, 15 août 2011 00:00

Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France en 2011

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Introduction

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a été créé en 1999 dans le cadre du renforcement de la veille sanitaire en France. Il est chargé par la loi d’effectuer la surveillance de l’état de santé de la population, ce qui en fait l’interlocuteur privilégié des Pouvoirs publics dans ce domaine. De plus, il a été jusqu’en 2008, l’organisme financeur principal des registres. L’Institut National du Cancer (INCa) a été créé en 2004 pour jouer un rôle fédérateur, coordonnateur dans le domaine de la cancérologie. Il a pour mission d’initier et de soutenir la politique nationale en cancérologie et notamment :

 

- d’observer et évaluer le dispositif de lutte contre le cancer,
- de mettre en oeuvre, financer et coordonner des actions de recherche,
- de réaliser, à la demande des ministres concernés, toute expertise sur les questions relatives à la cancérologie et à la lutte contre le cancer.

L’INCa assure avec l’InVS depuis 2008 le cofinancement du fonctionnement des registres. Depuis 2011, l’INCa est le principal financeur. Le réseau Francim est une association loi 1901 qui regroupe tous les registres qualifiés de cancer français. Le réseau a été créé en 1997. Il a pour objectifs :

- de réaliser, de coordonner et de publier des travaux utilisant les données collectées par les registres français de cancer,
- de contribuer à développer les recherches coopératives en santé publique et en épidémiologie descriptive, analytique et évaluative dans le domaine du cancer.

Le réseau Francim a constitué en 1999 une base de données commune à l’ensemble des registres, dénommée par la suite Base Francim, dont il a confié la gestion au service de Biostatistique des Hospices civils de Lyon (HCL) du fait de son expérience dans le domaine de l’épidémiologie descriptive des cancers. L’administration, la mise à jour et les travaux effectués à partir de cette base sont financés depuis 2005 par l’InVS, avec la mise à disposition par l’InVS aux HCL d’un ingénieur statisticien. Ces activités bénéficient depuis 2008 d’un cofinancement InVS-INCa. L’InVS, Francim et les HCL ont formalisé de façon contractuelle, dès 2005, leur volonté de mener une politique de santé publique commune dans le cadre de l’épidémiologie descriptive du cancer en France. En 2008, l’INCa a souhaité rejoindre ce partenariat. Ainsi, l’InVS, l’INCa, le réseau Francim et le service de Biostatistique des HCL ont élaboré un programme de partenariat scientifique 2008-2010 puis 2011-2013 qui précise l’ensemble des actions de surveillance épidémiologique à mener ensemble durant ces périodes pour accroître les connaissances utiles à la décision de santé publique aux niveaux national et local. Parmi ces actions figure la production de tableaux de bord à partir de la Base Francim. Cette base commune regroupe des informations décrivant l’ensemble des données d’incidence et de survie collectées par les registres depuis leur création. Des tendances de l’incidence des cancers ont pu être estimées pour la France entière sur la période 1980-2005 à partir de ces données (cf références [1-2] citées en section 4). Des études regroupant l’ensemble des données de la zone registre sont également menées pour estimer la survie des patients atteints de cancer [3-5]. L’ensemble des données d’incidence et de survie disponibles rend également possible le calcul de la prévalence. Ces différents indicateurs sont produits annuellement ou tous les 5 ans. La plupart sont mis à disposition sur le site de l’InVS. C’est le cas annuellement pour les incidences observées dans les zones couvertes par les registres (actuellement disponibles jusqu’à l’année 2006) et pour les projections d’incidence et de mortalité par cancer en France pour l’année en cours. Les tendances d’incidence et de mortalité par cancer depuis 1980, en France et par région sont produites tous les 5 ans. La survie est actualisée tous les 5 ans et les indicateurs de survie pour la zone couverte par les registres vont être produits tous les 2 ans. . La Base Francim est accessible à la communauté scientifique pour le développement de projets de recherche sous réserve de leur acceptation par un comité de pilotage commun InVS-INCa-Francim-HCL. Ce comité de pilotage a la possibilité de solliciter l’avis d’un Conseil Scientifique, composé d’experts en épidémiologie du cancer. L’INCa doit mettre en oeuvre les mesures du plan cancer relatives à la prise en charge médicale des patients atteints de cancer, depuis le diagnostic jusqu’à la fin des traitements. Pour accomplir cette mission dans les meilleures conditions il doit pouvoir disposer des informations nécessaires afin d’évaluer les moyens qui doivent être mis en oeuvre. Les taux d’incidence des différents cancers figurent parmi les toutes premières informations nécessaires car ils sont à la base des possibilités d’estimation des besoins de la population en matière de prise en charge des cancers. Dans ce contexte, il était souhaitable de disposer d’estimations de l’incidence des cancers en France pour les périodes les plus récentes. La nécessaire « consolidation » des données d’incidence et de mortalité implique l’impossibilité de disposer des données observées pour l’année en cours. Les présents résultats, en fournissant des projections pour celle-ci, répondent à cette demande. Les projections proposées sont issues d’une modélisation statistique des données d’incidence et de mortalité. Les données utilisées et le principe de la méthode sont décrits en section 2.2 de ce rapport, ainsi que dans un article paru dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire en 2009 [6].

Télécharger l’intégralité du rapport : Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France en 2011 (Maladies Chroniques et traumatismes, Juin 2011)

Lu 5256 fois Dernière modification le mardi, 01 juillet 2014 13:18

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.