jeudi, 16 juin 2011 00:00

Demande de retrait de la recommandation

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Vendredi 10 juin 1011

Lettre ouverte à Monsieur le Pr Harousseau,

Président de la Haute Autorité en Santé
Monsieur,
 
Nous avons pris acte de vos déclarations tant vers le grand public lors de l’émission « le téléphone sonne » de France Inter le 18 mai (avec pour invités, le Dr Foucras du Formindep et Monsieur Lajoux du Leem), que le surlendemain vers les professionnels de santé via le site de la HAS : « Renforcer la transparence et la gestion des conflits d’intérêts[1] ». Vous y avez affirmé que toutes les recommandations entre 2005 et 2010 seraient revues sous l’angle des conflits d’intérêts, et retirées en cas de conflits d’intérêts manifestes.
 
Vous avez sans nul doute pris connaissance de la recommandation « Etat des lieux et recommandations pour le dépistage du cancer du col de l’utérus » mise à la disposition de tous après une conférence de presse du 15.11.2011. http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1009772/etat-des-lieux-et-recommandations-pour-le-depistage-du-cancer-du-col-de-luterus-en-france
 
La liste des liens d’intérêt de tous les membres du groupe que nous a communiquée la HAS dans les premières semaines de travail montrent que certains de ces membres avaient des conflits d’intérêts énoncés comme « majeurs » selon les propres critères de la HAS[2], ceux-là même qui ont été interviewés à cette conférence
 
Membres du groupe de travail, nous n’avons cessé de réclamer une plus grande transparence dans les interventions et les prises de position dans les comptes-rendus des débats de ce groupe qui s’est réuni 4 fois sur presque un an. Un questionnaire reprenant les grandes lignes de notre argumentaire a même été proposé au groupe lors de sa dernière séance de travail, mais les représentants de la HAS ont refusé qu’il soit soumis à la discussion…
 
Pour couronner le tout, la personne ayant le plus de conflit d’intérêt a été quasi la seule du groupe à être invitée à présenter cette recommandation lors de sa présentation à la presse. La presse en a fait l’écho, et comme cela était prévisible a communiqué sur le dépistage organisé mais a surtout refait une bonne publicité pour les vaccins anti HPV comme en témoigne l’encadré de ce journal grand public [3], ce qui nous a conduits à écrire un communiqué de presse [4]
 
Bien avant, moi-même, Dr De Chazournes, avais plusieurs fois alerté le Pr Degos et Mme Stephanie Barré (chef de projet) des problèmes engendrés par ces conflits manifestes dans les propositions et conclusions du groupe de travail.
 
Dans le document final, une seule phrase fait état de la prise en compte des liens d’intérêts...page 23 :
 
« 2.2 Gestion des conflits d’intérêts : Les membres du groupe de travail ont communiqué leurs déclarations d’intérêts à la HAS. Elles ont été analysées et prises en compte en vue d’éviter d’éventuels conflits »
 
… phrase qui a totalement disparu dans la synthèse, document le plus lu par les professionnels cibles de la recommandation.
 
Cette recommandation a été abordée lors de l’audition publique à l’Assemblée Nationale du 28 avril 2011 http://www.medocean.re/2011/05/intervention-sur-le-mediator-a-lassemblee-nationale/ (de 8’50 à 11’40) : les parlementaires présents ont semblé bien surpris que de tels « conflits d’intérêts majeurs » puissent encore exister à la HAS en 2010…
 
Aussi, comme vous vous y êtes engagés, nous vous demandons, dès à présent et sans attendre un éventuel recours devant le Conseil d’Etat, de retirer cette recommandation et de constituer au plus vite un nouveau groupe de travail sans conflits d’intérêts majeurs avec l’industrie afin de promouvoir le dépistage du cancer du col de l’utérus par le frottis cervicovaginal qui à lui seul permettrait, s’il est bien et régulièrement fait chez toutes les femmes concernées, d’entrainer la disparition de la mortalité par ce cancer.
 
Dr Dormard Catherine ex correspondante de la HAS
Dr De Chazournes Philippe ex correspondant de la HAS, Président de Med’Ocean http://www.medocean.re/
 
  1. http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1056764/renforcer-la-transparence-et-la-gestion-des-conflits-dinterets
  2. http://www.medocean.re/wp-content/uploads/conflits-dinterets-majeurs-GT.pdf (pdf)
  3. Journal 20’16.11.11 en annexe
  4. Communiqué De Chazournes Dormard en annexe

L'article dans sa version originale (pdf)

Lu 6248 fois Dernière modification le mardi, 01 juillet 2014 13:06

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.