mardi, 22 juillet 2014 16:58

Hommage à Sudel Fuma, parti trop vite avec sa passion

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sudel, tu étais mon ami, notre ami - Hommage de Clicanoo.re -

Sudel, comme tout ami dont on attend trop, j’avais l’impression que tu ne nous donnais jamais assez et me laissait aller parfois trop facilement à la critique ! 

Souviens-toi, et Mylène en est le témoin direct, quand il a fallu gérer en catastrophe le repas de midi pour des dizaines de personnes, quelques jours avant  notre première JiiM (Journée Internationale de l’Indépendance Médicale) car tu avais oublié de réserver la cafeteria alors qu’en fait, c’était à moi de le faire (mais nous nous n’étions pas compris), et que je n’arrivais pas à te joindre !! (anecdote futile, mais tellement révélatrice de la vie quotidienne)

Le désir de liberté et d’indépendance demande beaucoup d’exigence, au quotidien et dans chaque combat. Celles que tu défendais n’étaient peut-être pas si éloignées de celles que l’on prône dans le monde médical. Face à l’opacité de  certaines de nos institutions et de nos  décisions et pratiques, il faut des convictions fortement ancrées, de la transparence et une recherche toujours constante de la vérité. Dans ce combat, Sudel, tu as  su répondre présent, dans la continuité de ta soif de savoir et de comprendre.

Sudel, tu nous as aidé à mettre à disposition l’amphithéâtre Eli à l’Université (du nom de l’esclave que tu as sauvé de l’anonymat - article du Journal Témoignage - , en partenariat avec la chaire de l’Unesco dont tu étais ici le représentant. C’était le début d’une bien belle aventure  de nos Journées Internationales de l’Indépendance Médicales (JiiM).

Elle continuera sans toi, malgré toi... mais avec toi, avec ton souvenir, tes idées et ta passion.

Tu nous laisses heureusement d’innombrables témoignages sonores et on peut te retrouver auprès de nous au tout début de cette  vidéo, alors que tu nous accompagnais ce samedi  1er décembre 2012 en prononçant  des mots et des phrases fortes que, comme tu le sais, nous partageons avec toi

Que la mémoire collective se souvienne de toi .Que les innombrables mémoires individuelles que tu as contribuées à enrichir de ton savoir et de ton engagement continuent de tracer leurs routes, leurs avenirs, sans jamais oublier les mémoires de ceux qui ont souffert pour conquérir leur liberté. Ces sans-voix à qui tu as donné une voix. Ces sans-mémoires à qui tu as donné une mémoire. Ces luttes oubliées que tu as su nous faire connaitre et partager, pour que le présent leur rende hommage. En souvenir de ces luttes, de ta lutte, nous te rendons aujourd’hui hommage. A toi Sudel, à toi l’historien, à toi l’engagé, à toi le passionné, à toi l’ami !

Philippe

Réalisé par Mr Yannick Hoarau à l’occasion de la journée du patrimoine


sept 2014
ruelle Mazeau, entre la cathédrale de St Denis et la rue Jean Chatel

Voir l'article dans Réunion 1ère

Lu 834 fois Dernière modification le samedi, 23 novembre 2019 17:00
Plus dans cette catégorie : « Hommage au Dr Leriche

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.