lundi, 24 février 2014 00:00

Pétition contre le Gardasil :

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pétition pour la mise en place d'une mission parlementaire concernant le Gardasil 

 

A lire absolument

pour signer en toute connaissance de cause

Clôture de la pétition... seulement, quand nous connaitrons la vérité !

… DES MEDECINS, PHARMACIENS, SAGES FEMMES VEULENT ENFIN CONNAITRE LA VERITE ! 

Députés, Sénateurs, et  institutionnels dans le domaine de la santé, vous êtes également bienvenus comme signataires

Au 14 avril 2014, plus de 1115 signatures dont plus de 650 médecins et 275 sages femmes ont eu le courage de signer en exposant leurs noms

(voir la liste au 5 avril 2014 par ordre alphabétique) voir la liste actualisée par ordre de signature en bas de cette page

   Nos arguments depuis 2008     -    Le Gardasil en 10 questions-réponses     -     Videos à l’Assemblée Nationale

IMPORTANT : Nous vous rappelons que notre argumentaire, contrairement à ce qui est repris dans certains articles de presse, concerne  l'absence d’efficacité, une balance bénéfice/risque insuffisante, le cout prohibitif, et la non justifcation de cette vaccination anti HPV, en particulier de masse. La priorité devant être mis sur le dépistage organisé par le frottis et/ou les test HPV quand ils seront validés

le 28 mars 2014 : Mr le Député Bapt, s’interroge et interroge l’ANSM … 

Merci de ne signer QUE si vous êtes :

MEDECINPHARMACIENSAGE FEMMEDEPUTE ou SENATEUR, ou enfin DECIDEUR INSTITUTIONNEL EN SANTE,

… MEME SI NOUS AIMERIONS TOUS SIGNER, POUR CONNAITRE ENFIN LA VERITE !

(merci pour votre compréhension)

[emailpetition id="1"]

Si  vous êtes médecin généraliste ou spécialiste, pharmacien, sage femme, et si vous êtes d’accord avec nous sur les points suivants :

-  Que les conséquences de la vaccination des jeunes filles sont inconnues et que son efficacité reste à prouver, - Que le Haut Conseil de Santé Publique estime à moins de 20 % son efficacité tout virus HPV confondus chez les 16-23 ans, -  Que dans les études de références, il a été testé contre un faux placebo… faux, puisqu’il contenait comme lui, de l’aluminium, -  Que la présomption d’effets indésirables graves n’est pas à négliger, -  Que le fait de vacciner des femmes ayant déjà commencé leur vie sexuelle semble selon une étude menée en Australie, augmenter chez elles, le nombre de lésions précancéreuses sévères, - Que ce vaccin est particulièrement cher, et qu’il constitue une dépense extrêmement lourde pour l’Assurance Maladie, - Qu’une enquête récemment publiée dans « Le Canard enchaîné » a montré qu’il y avait soupçon de conflits d’intérêts, -  Qu’il a été montré qu’une majorité de femmes pensent que le frottis devient inutile après vaccination, conséquence d’un sentiment de protection qui se révèle en fait illusoire, -  Que face à cette vaccination les autorités de santé ont montré que la pratique régulière du frottis seul, convenablement réalisé et analysé, a fait la preuve de son intérêt dans le dépistage des lésions précancéreuses,

Argumentaire complet sur : http://www.medocean.re/category/activite/hpv/

Alors le mieux et le plus efficace pour arrêter cette gabegie est de demander avec nous, la mise en place d’urgence d’une mission parlementaire sur l’opportunité de cette vaccination. 

Dites OUI ici en indiquant vos noms, coordonnées et fonction

Un grand merci pour elles !

Lu 9352 fois Dernière modification le mercredi, 30 avril 2014 07:56

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.